Soins au chevet d’un parent âgé 24 heures sur 24, et si le temps le permet…

Pour se préparer à une crise, chaque Prepper doit établir des objectifs et faire des plans à long et à court terme. Dans cette colonne, les éditeurs de SurvivalBlog passent en revue les activités de préparation de leur semaine et les activités de préparation prévues pour la semaine à venir. Ceux-ci vont des achats de soins de santé et d’équipement au jardinage, aux améliorations de ranch, au réglage fin des sacs d’évacuation et au stockage des aliments. C’est quelque chose qui s’apparente à nos profils de propriétaires de retraite, mais écrit progressivement et en détail, tout au long de l’année. Nous vous invitons toujours à partager vos propres succès et votre sagesse dans vos courriers électroniques.. Nous en publions beaucoup – ou des extraits – dans cette colonne, dans la colonne Odds ‘n Sods et dans la colonne Snippets. Restons occupés et soyons prêts !

Rapports de Jim :

Je suis toujours dans mon rythme de voyage trimestriel : soins au chevet d’un parent âgé 24 heures sur 24, et si le temps le permet : écrire, éditer, faire de l’exercice, faire de brèves courses, dormir et manger. Pas grand-chose d’autre.

J’ai eu une conversation intéressante avec un étranger, lors de mes voyages. Alors que je me trouvais dans une très longue file d’attente au bureau de poste, nous avons entamé une conversation. En parlant de la récente débâcle en Afghanistan, ce Belge a déclaré qu’il avait des doutes sur « la détermination des Américains ». Je lui ai rappelé qu’il ne fallait pas confondre le manque de détermination de l’ancien vice-président, qui occupe désormais la Maison Blanche, et la détermination inébranlable de Le peuple américain. C’est, après tout, le pays où nous tirons avec des mitrailleuses privées pour le plaisir, et le pays qui a inventé à la fois les derbies de démolition de remorques Figure 8 Racetrack et VTT extrême freeride (où nos amis européens sont invités, et gagnent souvent.) Oh, et même nos dames attrapent des poissons géants à la main.

Rapports d’Avalanche Lily :

Chers lecteurs,

Cette semaine a été chaude et ensoleillée mais se termine par une tempête de pluie vendredi et samedi.

Je n’ai pas grand chose à signaler. Ce fut une semaine chargée.

J’ai récolté le reste des pommes de terre Russet dans le jardin principal, puis j’ai rotoillé ce lit. J’ai également récolté les pommes de terre Kennebec dans le jardin de l’annexe. Ils s’en sont plutôt bien sortis, mais ils ont la maladie de la gale, ce qui me désole. Les autres non. Je ne sais donc pas combien d’entre eux je vais mettre de côté pour les planter l’été prochain…

Du temps a été passé à nettoyer la grande salle / la cuisine pour qu’elle ne se sente pas si encombrée et encombrée de choses. Beaucoup de ménage et de lessive ont été faits, cuisine, etc. Arrosage de la jardinière, des pots, de la serre, des jardins et du verger.

J’ai déshydraté du chou.

J’ai congelé une caisse de pêches et j’ai encore besoin de mettre trois caisses en conserve au début de la semaine prochaine. J’ai commencé à déshydrater les pêches et il semble que mon ventilateur déshydrateur ne fonctionne plus. J’ai donc fini les pêches au four. Je vais entrer à l’arrière du déshydrateur pour voir si quelque chose doit être nettoyé ou réparé, dimanche.

Les poulets ont été ramenés dans le « vieux hangar ». Ce n’est pas l’environnement le plus sain pour eux car il contenait d’autres animaux et a un sol en terre battue et beaucoup de vieille moisissure dans la saleté, impossible à nettoyer à cause des plusieurs tonnes de gravier qui y sont mélangées, ce qui est la raison même pour laquelle nous les avons déplacés aux tracteurs Chicken. Mais maintenant, ils sont mangés vivants par des mouffettes et nous avons donc dû les ramener dans l’ancien hangar pour la nuit. Nous avons eu un désastre l’année dernière et avons perdu leur poulailler. C’était de nos fautes à tous les deux… Disons simplement qu’il y a eu obéissance à une demande de mon mari à laquelle j’ai obéi contre mon meilleur jugement et quand j’ai vu le problème, j’avais l’intention de le régler plus tard, mais plus tard je suis devenu très distrait par un appel téléphonique avec ma mère tard dans la nuit et j’ai complètement oublié de vérifier après l’appel téléphonique… Mais Dieu a eu pitié et compassion de nous deux. Un énorme miracle au milieu d’une « petite » perte, qui avait le potentiel être devenu catastrophique… Quoi qu’il en soit, nous avons récemment commandé un nouveau poulailler pour qu’ils soient construits – et nous attendons cela.

Donc, pour les premières nuits à essayer d’amener les oiseaux dans l’ancien hangar au lieu des tracteurs à poulets, il y avait un rodéo de poulets. Les oiseaux de Miss Eloise et les miens et ceux de Miss Violet ne voulaient pas aller au hangar et les oiseaux de Miss Eloise ont refusé d’entrer dans le tracteur, je suppose parce qu’ils ne se sentaient pas en sécurité. La plupart des miens et de Miss Violet sont entrés dans leur tracteur. Par conséquent, nous avons chassé tous les autres sous le porche. Super! Nous avons attendu la nuit tombée quand ils ne pouvaient plus nous voir et s’enfuir. La première nuit de la transition, deux mouffettes sont entrées dans la cour. Et nous avons dû leur crier dessus et taper du pied pour les faire partir ! L’un de nous devait monter la garde près du tracteur à poulets, tandis qu’un autre montait la garde sous le porche, tandis que le troisième, moi, les promenait deux à quatre sur environ quatre cents mètres jusqu’au hangar, soixante oiseaux. Après environ six traversées, douze oiseaux, nous avons attrapé les grands conteneurs de rempotage dans lesquels les oiseaux de Miss Eloise avaient dormi la nuit à l’intérieur du tracteur et avons mis cinq à six oiseaux et avons transporté le conteneur entre nous dans le hangar et avons jeté les oiseaux à l’intérieur. Une fois que tous les oiseaux du tracteur étaient dans le poulailler, nous nous sommes concentrés sur les oiseaux sous le porche. C’était un travail « amusant » et terriblement poussiéreux.

Parce que nous ne pensions pas que les oiseaux retourneraient dans le hangar la nuit suivante, nous les avons gardés à l’intérieur pendant deux jours et deux nuits. Le troisième jour, nous les avons laissés en liberté. Cette nuit-là, les mêmes oiseaux ont répété le même scénario de la nuit deux nuits auparavant. Cette fois, nous avons juste attendu la nuit tombée. Ensuite, avec l’utilisation de notre quad électrique, nous avons attrapé les oiseaux, les a mis dans les grands pots et les a conduits au hangar. C’était un rodéo beaucoup plus facile. Nous avons dû répéter ce scénario une nuit de plus. Le lendemain, nous avons décidé de les garder à l’intérieur, encore une fois toute la journée et toute la nuit, mais quelques-uns se sont échappés sur Miss Violet alors qu’elle les nourrissait et les abreuvait un matin, nous les avons donc laissés en liberté pour la journée, mais pas les autres. Eh bien, cela s’est avéré très intéressant, car les quelques évadés n’avaient pas tous leurs amis avec eux et ils pouvaient les entendre dans le hangar, alors ils ne se sont pas aventurés dans leurs anciens terrains en liberté. Ils sont restés autour du hangar.

Tat le lendemain soir, quand j’ai ouvert la porte pour les laisser rentrer dans le hangar, ils sont entrés librement avec juste un peu de conseils de notre part. Nous avons deux sections à ce hangar avec une porte demi-porte. Alors j’ai parqué tous les oiseaux dans cette moitié et j’ai fermé la porte pour qu’ils ne sortent pas pendant que les autres entrent. C’était une amélioration. Le lendemain, nous en avons laissé quelques-uns de plus et cette nuit-là, la plupart sont entrés seuls, puis la dernière nuit avant d’écrire ceci, tous les oiseaux ont été autorisés à sortir pour la journée. La plupart d’entre eux sont restés près du hangar, les autres sont retournés à leur ancien terrain de jeu, mais à l’heure du coucher, la plupart d’entre eux sont allés seuls dans le hangar. Seuls neuf des oiseaux de Miss Violet sont retournés au tracteur et je les ai récupérés après la tombée de la nuit dans les pots et je les ai conduits au hangar. Le groupe d’oiseaux du Quintet aime toujours se percher sur le portail de la grange et chaque nuit je dois les démonter et les mettre dans le hangar.

Il faut du temps pour faire entrer les poulets la nuit, mais cela en vaut la peine pour les garder en sécurité. Une note secondaire concernant la chasse aux oiseaux pour les enfermer là où vous voudriez qu’ils aillent. J’ai beaucoup couru à toute vitesse plusieurs nuits de suite, chassant les oiseaux en essayant de les encercler. Cela m’a un peu rappelé les soirées d’été au crépuscule quand j’étais enfant et que je jouais à cache-cache avec mon frère et mes cousins ​​avant de me coucher. Un après-midi, j’étais allongé sur le lit pendant quelques minutes pour rattraper les nouvelles. J’ai eu sommeil et j’ai fait une courte sieste. Je me suis réveillé très détendu et j’ai décidé de vérifier mon pouls et ma tension artérielle pour le plaisir. C’était 98/58 et la fréquence cardiaque était de 55 ! Wow! Chasser les poulets est bon pour moi. ??

Rosh Hashana/Yom Teruah était cette semaine. Nous l’avons observé le mardi et le mercredi avec la lecture de la Bible et le repos. J’ai lu les livres de l’Apocalypse, Daniel, à la fois Thessaloniciens et Sophonie. J’ai fait des recherches sur quelques questions que j’avais avec certains livres d’étude de la création que j’ai. Et j’ai lu sur la fête de Rosh Hashana le livre écrit par Kevin Howard et Marvin Rosenthal : « Les fêtes du Seigneur : le calendrier prophétique de Dieu du Calvaire au royaume ». J’ai entendu dire que la Nouvelle Lune n’avait même pas été repérée avant mercredi soir en Israël… J’ai donc eu un peu ce sentiment pendant une bonne partie de la semaine, de ne pas savoir quand elle apparaîtrait, et je devais donc surveiller et être prêt à tout moment pour l’annonce qu’il est arrivé. C’est en fait comme nous devrions attendre le retour de Jésus. Mais cela m’a donné un sentiment très instable et je n’étais pas toujours sûr de ce que je devais faire ensuite, parce que je voulais honorer le jour « correct » en tant que Shabbat mais je ne savais pas quel jour était le bon jour. Puis j’ai entendu dire que les rabbiniques se trompaient et que nous venions juste d’entrer dans le huitième mois, pas dans le septième. Oh peu importe! J’ai honoré le mardi, et une partie du mercredi, je ne fais pas le jeudi aussi, Dieu connaît notre cœur… Du coup, j’ai finalement juste fait ce que j’avais à faire à la fin de la semaine.

À la fin de la semaine, le chiot avait besoin de injections de rappel, alors nous sommes tous allés chez le vétérinaire, puis nous avons fait des courses et fait quelques courses. J’ai remarqué que dans les deux épiceries dans lesquelles je suis allé, il y avait une très mauvaise sélection d’inventaire, beaucoup d’étagères vides ou d’étagères remplies d’un seul produit. Le Super One avait une étagère pleine de différents types de Triscuits et une autre d’Oreos et ainsi de suite. Nous ne mangeons pas ce genre de choses. C’est du poison ! Mais c’est ce qui m’a vraiment marqué. Je n’achète pratiquement que les allées extérieures. J’achète de la viande, des fruits et légumes frais, du fromage, quand nous faisons les courses, tout ce que je ne cultive pas… Parfois du pain et des bagels pour les filles, etc. ,… J’ai juste eu un étrange sentiment/pensée que cela pourrait être l’un des tout derniers voyages de shopping que nous faisons… Le temps nous le dira…

Eh bien, au moment où j’écris ceci, j’ai reçu un lien vers cette vidéo d’un lecteur : « Ce n’est pas juste, c’est injuste »

Et j’ai vu la réponse de JP au discours de Biden hier soir : le nouveau MANDAT de Biden ! Allez-vous vous CONFORMER ?

Vous connaissez déjà ma réponse !

Nous vivons des jours périlleux. Lisez la Parole et priez pour que vous échappiez à toutes choses… Lisez le Psaume 91.

Que le Seigneur Dieu soit avec vous tous et que vous passiez tous une semaine très bénie et en sécurité.

– Avalanche Lily, Rawles

ooo

Comme toujours, s’il vous plaît partagez et envoyez des e-mails de vos propres succès et de votre sagesse durement gagnée et nous les publierons dans la colonne « Snippets » cette semaine à venir. Nous voulons de vos nouvelles.

★★★★★

Équipe survivaliste

Équipe survivaliste

Nous sommes une équipe de survivalistes aguerris et passionnés. Nous vous proposons des articles quotidiens pour pouvoir partager ensemble notre passion du survivalisme, nos tutos et nos meilleurs conseils. Sur ce site, nous parlons d'armes, de défense de son territoire et de sa personne, de nature, de santé, d'autonomie, et de tout ce qu'il vous faut pour apprendre à survivre et "rester en vie".

Articles liés