Catégories
Apprendre et survivre

Ruger LCRx .357 Magnum, par Pat Cascio. Le LCRx en .357 Magnum contient 5 cartouches de munitions dans le cylindre en acier inoxydable – et il est revêtu de PVD dans une belle couleur entièrement noire

Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde, tout le temps – autant que nous le voudrions. Je reçois pas mal de demandes d'articles supplémentaires sur les pistolets ou revolvers tout acier. Comme je suis sûr que de nombreux lecteurs le savent, la bande de roulement des deux dernières années a été celle des pistolets semi-automatiques à cadre polymère, peu de pistolets tout en acier ou en acier et en alliage sont fabriqués ces jours-ci. Quant aux revolvers – parce que tout le monde veut une arme de poing semi-automatique, il n'y a pas beaucoup de revolvers flambant neufs sur le marché. Et, soyons honnêtes, tout ce qui peut être dit sur les revolvers en général a déjà été dit et rapporté – mais pas beaucoup de nouvelles bouleversantes en ce qui concerne les revolvers.

Pourtant, je crois que le revolver humble et modeste est toujours une arme à feu très utile, pour la légitime défense, la chasse ou simplement le tir à la cible. Je portais presque exclusivement des revolvers quand j'étais plus jeune – tout le monde le faisait, et pour une bonne raison. De nombreux pistolets semi-automatiques n'étaient pas totalement fiables avec les munitions JHP ou JSP de l'époque – ils ne se nourrissaient pas à 100% du temps. Je me souviens avoir possédé un modèle S&W 39-2, et j'ai acheté des munitions JHP 9 mm de marque S&W pour cela – et le pistolet ne l'alimentait pas – du tout. J'ai essayé des munitions JSP – même chose. Très étrange, qu’un armurier fabrique des munitions, que vous avez achetées et qu’elles ne se nourrissent pas de leurs propres armes, hein? Avec les revolvers, vous n’avez pas du tout ce problème – les munitions sont placées dans le cylindre d’un revolver et elles se déclenchent – aussi simple que cela. Cependant, au cours des 20 dernières années – peut-être plus longtemps – les fabricants de munitions ont parcouru un long chemin en produisant des munitions – en particulier des munitions JHP – qui alimenteront de manière fiable à peu près n'importe quel pistolet bien fait. Ainsi, la bande de roulement est passée des revolvers aux pistolets semi-automatiques de haute capacité.

Il y a quelques années, j'ai testé le revolver Ruger LCR non seulement en .38 Special, mais aussi en .357 Magnum. Le LCR en .38 Secial était une petite centrale en soi. Cependant, le même canon chambré en .357 Magnum était un tueur dans le département de recul. Nous l'appelons souvent «coup de pied» alors que nous entendons vraiment «recul». Je me suis rapidement débarrassé de ce LCR en .357 Mag. Cependant, il n'y a pas trop d'années, j'ai mis la main sur un Ruger LCRx en .38 Special – et mon échantillon LCRx a un canon de 3 pouces – pas le canon de 2 pouces plus court et il avait une poignée en caoutchouc beaucoup plus grande sur le pistolet. – c'était (presque) un vrai plaisir de tirer – même avec des munitions chaudes + P.

Aujourd'hui, nous examinons le Ruger LCRx en .357 Magnum – et comme déjà noté, ce modèle est livré avec un canon de 3 pouces, pas la version tronquée de 2 pouces sur le LCR – BTW, le LCR est à double action uniquement – aucun moyen d'armer le marteau pour le tir à simple action. Là encore, la LCR est censée être une arme de poing d'autodéfense de gros plan, et vous la tirez à double action – il n'y a vraiment pas beaucoup de temps pour armer un marteau lorsque les choses se salissent – alors vous visez simplement le pistolet. et appuyez sur la gâchette.

Maintenant, le LCRx diffère de nombreux autres revolvers légers en ce sens qu'il est produit à l'aide d'un polymère et de pièces en acier inoxydable. La partie inférieure du cadre (groupe de contrôle de tir) est en fait un polymère, pour réduire le poids, et c'est là que se trouve la commande de tir. De nombreux autres revolvers légers ont un cadre en aluminium, et le canon et le cylindre sont en acier ou en acier inoxydable. Maintenant, on pourrait penser – logiquement – qu'un revolver léger avec un cadre en polymère reculerait encore plus qu'un revolver entièrement en acier ou en aluminium. Cependant, ce n’est pas le cas, selon Ruger. Ils affirment que le cadre en polymère aide en fait à absorber ou à apprivoiser le recul – pourrait être – je n'ai aucun moyen de mesurer cette affirmation, mais cela a du sens, car les pistolets semi-automatiques avec un cadre en polymère «fléchissent» et cela aide à absorber le recul.

https://survivalblog.com/ "width =" 150 "height =" 110 "srcset =" https://www.resterenvie.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger-LCRx-.357-Magnum-par-Pat-Cascio.-Le-LCRx-en.jpg 150w, https: / /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_3-300x220.jpg 300w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_3-768x562.jps: 7668x562.jpg /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_3-1024x750.jpg 1024w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_3-47 / 478x350.jpg: 478x350.jpg /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_3-600x439.jpg 600w "tailles =" (largeur max: 150px) 100vw, 150px "/> Le LCRx en .357 Magnum contient 5 cartouches de munitions dans le cylindre en acier inoxydable - et il est revêtu de PVD dans une belle couleur entièrement noire - très bien fait. D'autres modèles LCRx et LCR sont disponibles dans d'autres calibres, certains contenant plus de balles dans leurs cylindres. Cependant, nous examinons le .357 Magnum, version. Maintenant, en parlant de la partie supérieure du cadre monolithique est en acier inoxydable de la série 400, même le canon ou devrais-je dire le carénage du canon qui abrite le canon en acier inoxydable à l'intérieur. Le pistolet ne pèse que 21,3 onces - donc cette petite centrale électrique est légère à tous égards.</p>
<h5>Mécanisme de contrôle des incendies</h5>
<p class=Je voulais parler du mécanisme de contrôle de tir, qui a une came brevetée qui se traduit par une pression sur la gâchette ultra-douce et non empilable – j'avais l'habitude de faire beaucoup d'armurerie, et il fallait beaucoup de travail pour obtenir une pression sur la gâchette aussi lisse sur ces pistolets, que celui sur le LCRx qui sort de la boîte avec. Ruger a fait ça «bien» si vous me demandez. La gâchette à double action pèse environ 10 lb, mais douce, la gâchette à simple action est juste à 4,5 lb sur mon échantillon. La gâchette est à face lisse, non rainurée ou dentelée – ce qui est normalement mieux utilisé sur les pistolets cibles, mais pour l'autodéfense, une face de gâchette lisse fonctionne beaucoup mieux.

https://survivalblog.com/ "width =" 150 "height =" 109 "srcset =" https://www.resterenvie.com/wp-content/uploads/2020/12/1608535624_32_Ruger-LCRx-.357-Magnum-par-Pat-Cascio.-Le-LCRx-en.jpg 150w, https: / /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_2-300x219.jpg 300w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_2-768x560.jps: 7668x8w /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_2-1024x747.jpg 1024w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_2-480x350.j: https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_2-480x350.j: /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_2-600x438.jpg 600w "size =" (max-width: 150px) 100vw, 150px "/> Le LCRx est livré avec Hogue" Tamer "Monogrip installé et toi <strong>vraiment</strong> besoin d'eux sur un pistolet comme celui-ci, qui est si léger. La prise en main est un peu plus grande que celle des modèles LCR – cette poignée Tamer se remplit à la main – j'aime ça – beaucoup. Il y a aussi un «point faible» à l'endroit où la bande de votre main s'adapte sur la sangle supérieure de la poignée, pour aider à adoucir encore plus le recul du feutre. J'aime la sensation du grain de galet et le look sur les côtés de la poignée Hogue.</p>
<p class=https://survivalblog.com/ "width =" 145 "height =" 150 "srcset =" https://www.resterenvie.com/wp-content/uploads/2020/12/1608535624_713_Ruger-LCRx-.357-Magnum-par-Pat-Cascio.-Le-LCRx-en.jpg 145w, https: / /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_5-289x300.jpg 289w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_5-768x79.jps: 768x797.jps: /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_5-987x1024.jpg 987w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_5-337x350: 337x350w: /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_5-600x623.jpg 600w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_5.jpg "tailles" 1006w max. -largeur: 145px) 100vw, 145px "/> Le guidon - il est de bonne taille, avec une seule bande blanche, tandis que le guidon est entièrement réglable pour la dérive et l'élévation - et il est tout noir. Cependant, vous peut rapidement ramasser ce guidon, avec la bande blanche dessus. Si vous n'aimez pas cette bande blanche, Ruger propose d'autres couleurs, ainsi que des viseurs à fibre optique et même de nuit qui se remplacent facilement sans avoir besoin d'aller chez un armurier pour le faire.</p>
<p class=https://survivalblog.com/ "width =" 150 "height =" 108 "srcset =" https://www.resterenvie.com/wp-content/uploads/2020/12/1608535624_821_Ruger-LCRx-.357-Magnum-par-Pat-Cascio.-Le-LCRx-en.jpg 150w, https: / /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_4-300x216.jpg 300w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_4-768x55: 768x553. /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_4-1024x737.jpg 1024w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_4-486w.jpg: 486x350.jpg: 486x350.jpg /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/12/Ruger_LCRx_357_Magnum_4-600x432.jpg 600w "tailles =" (largeur maximale: 150px) 100vw, 150px "/></p>
<p class=Y a-t-il quelque chose que je n'ai pas aimé dans le LCRx? Oui, en effet: la tige d'éjection est la même version courte que celle utilisée sur les modèles à canon de 2 pouces. Et, quelle que soit la force avec laquelle vous éjectez ces coquilles usées, certaines d'entre elles restent à mi-chemin hors du cylindre – et cela empêche un rechargement à vitesse réelle. J'aurais préféré une tige d'éjection plus longue, mais personne ne me l'a demandé. Cependant, je transporte toujours des recharges de rechange de 5 coups dans des recharges rapides HKS pour ce pistolet… C'est toujours plus rapide que d'essayer de charger un ou deux cartouches à la fois dans un cylindre vide. Cela ne prend que quelques secondes pour sélectionner les quelques pièces de laiton vides qui ne se sont pas complètement éjectées – et "oui", je tiens le pistolet "museau vers le haut" lors de l'éjection du laiton vide, mais quelques-uns et parfois tout des vides pourraient coller dans le cylindre. Quoi qu'il en soit, retirez les vides et vous pouvez ensuite charger cinq cartouches chargées de munitions dans le pistolet en quelques secondes. Je suis sûr que cette conception a permis à Ruger de faire des économies, d'utiliser la même tige d'éjection courte que les variantes à canon court, mais j'aurais payé un supplément pour une plus longue, afin que je puisse éjecter rapidement tous ces carters vides à une fois.

Test pendant une sécheresse de munitions

Nous sommes à nouveau dans une grave sécheresse de munitions, je ne pense pas que nous verrons le jour avant de nombreuses années à venir, et de nombreux endroits vendent des munitions pour le double et le triple de ce qu'elles devraient vendre – mauvais pour eux! Les gens formidables de Black Hills Ammunition, qui appartient à l'équipe mari / femme de Jeff et Kristi Hoffman, m'ont fourni des munitions depuis 28 ans maintenant – même pendant d'autres sécheresses de munitions. Parfois, je ne pouvais pas obtenir tous les types de munitions que je voulais, mais néanmoins, ils certains munitions entre mes mains. Et cette fois, ce n'était pas différent.

Ils ont envoyé une bonne quantité de leurs exceptionnelles munitions JHP .357 Magnum de 125 grains – et il s'agit de la meilleure arme de poing à bouchon d'homme fabriquée, ainsi que de certaines de leurs munitions spéciales HoneyBadger + P .38 de 100 gr à utiliser dans cet article. J'avais également une boîte de 50 cartouches de munitions spéciales .38 chargées à la main qui m'ont été données par mon revendeur FFL local – et je suis ici pour vous dire que celui qui a chargé ces munitions l'a chargé au moins dans les limites de .38 Special + P – peut-être encore plus chaud. Je ne tire pas de munitions rechargées à partir de sources inconnues dans mes propres armes, mais lorsque j'utilise des armes en prêt pour des articles, je le fais.

Je ne suis généralement pas timide, cependant, lorsque j'ai touché le premier rond Black Hills JHP .357 Magnum 125 grains, il a attiré mon attention non seulement avec le recul, mais je pouvais sentir l'explosion sur mon visage – pas de plaisir, être sûr. Une charge de .357 Magnum pleine puissance dans un petit revolver qui ne pèse que 21,3 onces attirera vraiment votre attention. J’ai placé une cible à 15 mètres, et c’est une bonne distance pour un revolver court et une situation d’autodéfense. J'ai posé le pistolet sur un sac de couchage enroulé, et tant que je ne broncherais pas trop, je recevais des groupes de 3,25 pouces avec les munitions chaudes .357 Magnum. Je me suis surpris à tressaillir après quelques cylindres pleins de munitions.

Je suis passé aux munitions Black Hills 100 gr HoneyBadger + P – et cela a toujours attiré mon attention dans ce petit pistolet, mais ce n'était pas du tout ce que je vivais avec la charge .357 Magnum. Je pouvais mieux me concentrer, et j'ai eu plusieurs groupes à 3 pouces. Je dois noter que la mire arrière a été réglée trop haut, dès la sortie de la boîte. J'ai donc dû l'ajuster vers le bas, pour réduire mes coups sur la cible, c'est l'une des bonnes choses à propos des mires arrière réglables sur les armes de poing – vous pouvez les ajuster.

Je n’ai pas mis ce revolver sur ma hanche pendant mes tests. Nous avons frappé certains jours avec des températures dans les années 90 supérieures, trop chaudes pour faire une randonnée sur les routes forestières. Cependant, j’ai une configuration avec un étui en nylon balistique Uncle Mike, sur une ceinture en nylon Uncle Mike, avec 4 chargeurs rapides HKS dessus – pour quand je fais de la randonnée sur les chemins forestiers.

Je n'aimais pas grand-chose à propos de ce Ruger LCRx, à l'exception de la tige d'éjection courte et, bien sûr, du recul – cependant, le recul était à prévoir dans un petit revolver aussi léger, tirant des charges chaudes .357 Magnum … celui-ci est un gardien, enverra un chèque à Ruger pour cet échantillon – je l'aime beaucoup «ça». Si vous êtes à la recherche d'un joli petit canon de piste, ou un pour la légitime défense ou la défense à domicile, vous voudrez peut-être en vérifier un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *