Trois herbes recommandées pour la santé rénale

En tant que butineuse, j’ai toujours été fascinée de découvrir que certaines herbes peuvent non seulement prévenir divers problèmes de santé, mais aussi aider à leur traitement. En ce qui concerne les problèmes de santé rénale, la busserole, la capucine et l’ortie piquante sont parmi les herbes les plus couramment utilisées en raison de leurs propriétés curatives. Ces herbes sont utilisées depuis des siècles et leur utilisation remonte à l’Antiquité.

Par exemple, la busserole, également connue sous le nom d’uva ursi, était utilisée par les Amérindiens pour traiter les infections des voies urinaires et d’autres problèmes liés aux reins.

L’ortie est utilisée à des fins médicinales depuis l’âge du bronze. Dans la Grèce antique, il était utilisé pour traiter les problèmes rénaux et urinaires. De même, la capucine a été utilisée pour traiter les infections des voies urinaires, et son utilisation enregistrée remonte aux Incas, qui l’utilisaient pour traiter les problèmes rénaux.

Ces herbes ont passé l’épreuve du temps et sont couramment utilisées aujourd’hui pour leurs remarquables propriétés curatives. Ils sont facilement disponibles et peuvent être administrés sous diverses formes, telles que des thés, des capsules ou des extraits. L’incorporation de ces herbes dans votre alimentation peut aider à maintenir une fonction rénale saine et à prévenir les complications.

Les reins sont les organes de nettoyage de votre corps

Le corps humain abrite deux reins situés de chaque côté de la colonne vertébrale dans la région du bas du dos. Ces organes petits mais puissants jouent un rôle crucial dans le maintien de votre santé et de votre bien-être en filtrant les déchets et tous les excès de liquide de la circulation sanguine, qui sont ensuite expulsés sous forme d’urine.

De forme ovale semblable à un haricot, les reins se caractérisent par une surface lisse et une teinte brun rougeâtre foncé. L’artère rénale, qui alimente les reins en sang, pénètre dans la partie centrale de l’organe, tandis que l’uretère, un tube musculaire, transporte l’urine hors des reins et dans la vessie pour une éventuelle expulsion du corps.

Outre la régulation de notre équilibre hydrique et électrolytique, les reins remplissent une foule d’autres fonctions vitales, notamment la production d’hormones qui aident à réguler la pression artérielle, stimulent la production de globules rouges et nous aident même à maintenir des os solides. Compte tenu du rôle crucial que jouent les reins dans notre santé, il est essentiel d’en prendre soin.

Comment les reins sont structurés

Situé dans les limites protectrices de la poche de tissu fibreux, le rein est un organe complexe comprenant diverses structures qui fonctionnent en tandem pour filtrer les déchets de la circulation sanguine. Au centre du rein se trouve le bassin rénal, qui est relié à plusieurs calices qui collectent et canalisent les déchets expulsés par l’organe.

Le rein est composé d’une matière centrale plus foncée et d’une surface plus claire et est situé à côté de la glande surrénale. L’organe est en outre protégé des dommages par le tissu conjonctif épaissi par la graisse.

Les artères rénales, ainsi nommées en raison de leur proximité avec les reins (ren en latin), sont responsables de l’apport sanguin à l’organe. Ces artères se divisent en vaisseaux plus petits, qui aboutissent finalement à de minuscules grappes enroulées au cœur du rein. Ces grappes agissent comme des filtres, permettant au sang de circuler tout en filtrant les déchets.

L’unité fondamentale du rein est le néphron, dérivé du mot grec nephros, qui signifie rein. Le rein humain moyen contient environ un million de néphrons, chacun composé d’un corpuscule rénal et d’un tubule rénal. C’est à travers ces unités microscopiques que l’urine est produite et conduite dans le bassinet du rein avant d’être expulsée par l’uretère.

Remarquablement, dans un état de calme, en moyenne 1 litre de sang circule dans le rein chaque jour, soulignant le rôle essentiel que cet organe joue dans le maintien de notre santé et de notre bien-être.

Gardez vos reins en bonne santé

Les reins font partie intégrante du réseau complexe de processus biologiques de l’organisme. Ils jouent un rôle vital dans l’excrétion des toxines du corps, aidant à maintenir un équilibre sain des électrolytes et produisant également des hormones qui stimulent la production de globules rouges et favorisent la santé des os.

De plus, les reins jouent un rôle endocrinien essentiel dans le corps, sécrétant des hormones qui régulent la pression artérielle et l’équilibre hydrique. Ils aident également à réguler la glycémie en produisant une hormone appelée rénine, qui active la production d’angiotensine, un puissant vasoconstricteur qui augmente la tension artérielle.

Compte tenu de la myriade de fonctions vitales que remplissent les reins, leur défaillance peut avoir des conséquences catastrophiques pour l’ensemble de l’organisme. Lorsque les reins échouent, le corps devient incapable de se nettoyer efficacement et les déchets commencent à s’accumuler dans la circulation sanguine, entraînant une série de complications telles que l’anémie, les maladies osseuses et les lésions nerveuses.

L’insuffisance rénale aiguë, qui dure moins de trois mois, peut être causée par une blessure ou une maladie soudaine, tandis que l’insuffisance rénale chronique, qui dure plus de trois mois, est généralement le résultat de dommages à long terme aux reins causés par des conditions comme le diabète, l’hypertension ou la glomérulonéphrite chronique.

Il est donc essentiel de prendre soin de nos reins en adoptant de saines habitudes telles que rester hydraté, maintenir une alimentation équilibrée, éviter une consommation excessive d’alcool et ne pas fumer. La détection et le traitement précoces des problèmes rénaux peuvent également aider à prévenir ou à ralentir la progression de la maladie rénale, minimisant ainsi le risque de complications potentiellement mortelles.

Busserole

La busserole (uva ursi) est une plante rustique qui ressemble à l’arbrisseau de la canneberge avec ses feuilles ovales vert foncé. On le trouve dans les zones buissonnantes du monde entier, y compris en Asie et en Amérique du Nord, mais aussi dans une grande partie de l’Europe. Certaines plantes de busserole sont connues pour vivre jusqu’à 100 ans, ce qui montre leur robustesse et leur résilience.

Au printemps, la busserole produit de délicates fleurs blanches ou roses qui poussent en grappes. Ces fleurs cèdent la place à de petites drupes rouges aigres riches en antioxydants et autres composés bénéfiques. Les feuilles de la busserole sont particulièrement appréciées pour leurs propriétés médicinales.

Les feuilles de la busserole contiennent plusieurs désinfectants naturels, notamment l’arbutine, la méthylarbutine et les tanins. Ces substances se sont révélées efficaces dans le traitement de l’inflammation des voies urinaires, de la vessie et du bassinet du rein, ainsi que des calculs rénaux. La busserole est également utilisée pour aider à soulager les symptômes des infections des voies urinaires et pour favoriser la santé globale du système urinaire.

Cependant, il est important de noter que la busserole ne doit pas être utilisée à long terme, car elle peut causer des dommages au foie et d’autres effets secondaires lorsqu’elle est prise à fortes doses ou pendant de longues périodes. Il est préférable de consulter votre médecin avant d’utiliser la busserole comme supplément ou remède à base de plantes.

Thé à la busserole

Pour préparer une tasse de thé à la busserole, vous aurez besoin de deux cuillères à café de feuilles de busserole hachées et d’une tasse d’eau.

Commencez par placer les feuilles de busserole dans une tasse vide, puis versez de l’eau chaude dessus. Laissez le thé infuser pendant environ 10 minutes, puis filtrez les feuilles du liquide. Veillez à ne pas utiliser d’eau bouillante, car cela peut donner un goût amer et peut également éliminer certaines des propriétés curatives du thé.

Il est recommandé de boire du thé à la busserole tous les deux jours pour favoriser la santé de votre système urinaire. Cependant, il est important de noter que le thé à la busserole ne doit pas être consommé en excès, car il peut provoquer des effets secondaires tels que des nausées, des vomissements et des lésions hépatiques.

Ce thé peut être utilisé pour le nettoyage des voies urinaires.

Capucine

Pendant les mois d’été, les capucines fleurissent avec des pétales vibrants dans des tons de rouge, d’orange et de jaune, ce qui en fait un ajout populaire dans les jardins du monde entier. Cette belle plante est originaire d’Amérique du Sud, mais elle s’est maintenant répandue dans différentes parties du globe.

Les capucines sont connues pour leur valeur ornementale, mais elles possèdent également plusieurs qualités curatives dont peu de gens sont conscients. Les graines, les fleurs et les feuilles de la plante peuvent aider à traiter plusieurs maux. Le jus de capucine est aussi parfois utilisé pour ses bienfaits médicinaux. Les parties vertes de la plante peuvent être récoltées tout au long de la saison de croissance, tandis que les fruits, connus sous le nom de câpres du pauvre, ne doivent être cueillis que lorsqu’ils sont mûrs.

Les capucines contiennent des antibiotiques naturels qui peuvent tuer des bactéries comme le staphylocoque, le streptocoque et la salmonelle. Après ingestion, ces composés antibiotiques sont libérés du corps par l’urine, désinfectant ainsi les voies urinaires. Cela rend les capucines utiles pour traiter l’inflammation aiguë et chronique des voies urinaires.

De plus, avec l’aide d’essais cliniques, il a été prouvé que la capucine possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, ce qui en fait un remède naturel populaire pour une gamme de problèmes de santé.

Smoothie capucine

Une façon d’incorporer cette plante dans votre alimentation est de faire un smoothie nourrissant et rafraîchissant. Pour préparer un tel smoothie, vous aurez besoin d’une poignée de jeunes feuilles de capucine, du jus d’un demi-citron, d’une pomme verte, d’une poignée de jeunes pousses d’épinards, d’une tasse d’eau et d’une cuillère à soupe de cassonade.

Pelez la pomme, retirez le cœur et coupez-la en quatre morceaux. Mettez tous les ingrédients dans votre blender et mixez jusqu’à consistance lisse. Buvez le smoothie une fois par jour pour bénéficier des propriétés antibiotiques naturelles de la capucine.

Ce smoothie vous aidera à lutter contre les infections urinaires.

Ortie

L’ortie, une herbe de trois pieds de haut qui est souvent considérée comme une mauvaise herbe, pousse dans les fossés, les décombres et les forêts ouvertes. La plupart d’entre nous ont connu la piqûre désagréable de l’ortie à un moment de notre vie, mais ne vous fiez pas à sa mauvaise réputation car l’ortie possède de nombreuses qualités curatives qui en font une plante très utile.

Bien que la plante entière ait des propriétés curatives, les feuilles sont la partie la plus couramment cueillie de la plante. La meilleure période pour la cueillette est de juin à septembre, et il est important de porter des gants pour ne pas se faire piquer.

Les jeunes plantes ont les qualités curatives les plus puissantes mais provoquent également la sensation de brûlure la plus intense, qui peut être éliminée en chauffant ou en séchant les feuilles. En fait, la sensation de brûlure a ses propres usages médicinaux. Autrefois, les Amérindiens se fouettaient avec des orties pour soigner les articulations rhumatismales.

L’ortie contient divers acides, tels que l’acide silicique et l’acide formique, ainsi que l’acétylcholine, qui est le principal neurotransmetteur de notre système nerveux. Il est également riche en vitamine B et en une variété de composés différents contenant du fer, du calcium ou du potassium.

Les feuilles et la tige ont des effets diurétiques, et il a été démontré que les jeunes feuilles abaissent le taux de sucre dans le sang et purifient le sang, ce qui en fait un complément populaire pour le traitement du diabète. De plus, l’ortie peut aider à réduire l’enflure, traiter les rhumatismes et aider au traitement de l’inflammation des voies urinaires et des reins.

Thé d’ortie piquante

Pour faire du thé à l’ortie, vous aurez besoin d’une cuillère à soupe de feuilles d’ortie hachées, fraîches ou séchées, et d’une tasse d’eau. Commencez par verser de l’eau chaude sur les feuilles d’ortie, puis couvrez et laissez infuser 10 minutes avant de filtrer.

Ce thé peut être utilisé contre l’inflammation des voies urinaires, mais il est également utile pour traiter les calculs rénaux.

Autres recommandations pour des reins sains

Comme nous l’avons mentionné précédemment, prendre soin de nos reins est vital pour notre santé et notre bien-être. Si vous êtes aux prises avec des problèmes rénaux, il existe quelques bonnes pratiques simples que vous pouvez commencer dès aujourd’hui pour aider à améliorer leurs fonctions.

Il est important de maintenir une alimentation saine, en évitant les aliments transformés et malsains. De plus, il faut éviter de fumer car cela peut entraîner le durcissement des artères, ce qui met à rude épreuve les reins.

Si vous êtes en surpoids, perdre du poids peut également aider à soulager la pression sur les reins. L’exercice est un autre excellent moyen de favoriser la santé rénale, car il aide à abaisser la tension artérielle, à réduire le stress et à renforcer l’immunité.

Il est important de limiter sa consommation d’alcool et de boire beaucoup d’eau. L’apport quotidien recommandé en eau est d’environ 16 tasses pour les hommes et 12 tasses pour les femmes. C’est aussi une bonne idée de boire du thé ou de manger des soupes et d’éviter les boissons malsaines comme le café, le thé noir ou l’alcool.

Une alimentation équilibrée avec suffisamment de vitamines, de minéraux et de nutriments est essentielle pour la santé rénale. Éviter une consommation excessive de protéines ou de viande peut également aider à soulager le stress sur les reins. De plus, il est préférable d’éviter les conservateurs, les stabilisants et les médicaments excessifs, car ils peuvent tous endommager les reins.

Si vous prenez soin de votre corps et suivez ces directives, vous pouvez favoriser la santé de vos reins et profiter d’une vie plus saine et plus heureuse.

★★★★★

Équipe survivaliste

Équipe survivaliste

Nous sommes une équipe de survivalistes aguerris et passionnés. Nous vous proposons des articles quotidiens pour pouvoir partager ensemble notre passion du survivalisme, nos tutos et nos meilleurs conseils. Sur ce site, nous parlons d'armes, de défense de son territoire et de sa personne, de nature, de santé, d'autonomie, et de tout ce qu'il vous faut pour apprendre à survivre et "rester en vie".

Articles liés