S’entraîner au tir lorsque les munitions sont rares

Comme tout le monde qui possède des armes à feu, j’en ai marre des pénuries de munitions.

Oh, j’ai mis mon stock de munitions de côté, mais je ne veux pas m’en servir pour m’entraîner. C’est mon approvisionnement d’urgence quand les choses vont mal, et je dois passer en mode survie à long terme. Bien qu’il fut un temps où je puisais régulièrement dans mon stock pour m’entraîner, c’était aussi un moment où je pouvais rapidement reconstituer ce stock. Avec les pénuries que nous connaissons depuis plus d’un an maintenant et les prix élevés qu’elles ont provoqués, je ne me sens pas à l’aise de prendre ce stock.

Cela ne veut pas dire que je n’ai pas besoin de pratiquer, cependant. Le tir est une compétence, et comme toute autre compétence, elle doit être utilisée ou peut se dégrader rapidement. Je me souviens de ce qui est arrivé à mes talents de tireur alors que j’étais à l’étranger pendant plusieurs années et que je ne pouvais pas tirer régulièrement. J’étais horrifié de voir à quel point j’étais mal quand j’ai recommencé à tourner.

En plus du coût élevé des munitions et de leur rareté, je vis dans une petite ville sans stand de tir à proximité. C’est à presque une heure de route du stand où je tire quand je peux y aller. Je dois dire que je l’aimais beaucoup mieux quand la plage n’était qu’à cinq minutes. Je pourrais me persuader que prendre une heure par jour pour tourner était du « travail », étant donné que cela a quelque chose à voir avec ce que je fais dans la vie. J’ai beaucoup plus de mal à m’en convaincre quand c’est trois heures au lieu d’une.

Néanmoins, j’ai besoin de pratique. En tant que personne qui porte tous les jours, je considère qu’un exercice régulier est nécessaire. La capacité de tirer rapidement et avec précision est une compétence importante, surtout compte tenu de la façon dont l’adrénaline d’affronter un tireur actif dégradera notre capacité de tir. Je dois tirer suffisamment bien pour que même si ma capacité soit altérée de 80%, je puisse toujours atteindre ma cible.

Feu sec

L’un des meilleurs outils de pratique pour le tireur est la pratique du tir à sec. Le tir à sec consiste à tirer avec une arme à feu sans aucune munition. Beaucoup de gens pensent que cela endommagera leurs armes, mais en réalité, ce ne sera pas le cas pour les armes à feu à percussion centrale. Cependant, cela peut endommager les armes à feu à percussion annulaire, car le percuteur peut heurter le mur de la brèche, ce qui peut le faire plier.

Mais à moins que vous ne portiez un pistolet .22LR comme transport quotidien, il y a peu de risque à utiliser le tir à sec dans le cadre de votre routine d’entraînement. J’utilise régulièrement le feu sec pour maintenir ma capacité de tir. Quand je suis revenu aux États-Unis, après avoir été à l’étranger pendant quelques années, c’était ma pratique du tir à sec, plus que toute autre chose, qui m’a aidé à retrouver mes capacités de tir.

Pour que le tir à sec soit aussi efficace, il doit être pris au sérieux. Cela signifie le faire régulièrement et le faire comme si vous aviez des munitions dans le pistolet. La simple manipulation de l’arme sans s’exercer délibérément ne va rien accomplir.

Pour vraiment comprendre cela, nous devons réaliser que la partie la plus importante d’une prise de vue précise est le contrôle de la gâchette. L’ancienne compréhension était qu’il s’agissait d’une image à vue, mais ce n’est pas correct. Bien que l’image visuelle soit essentielle, le contrôle de la gâchette l’emporte haut la main. La raison en est que si votre image de visée est éteinte, cela peut déplacer votre tir de deux à trois pouces d’un côté ou de l’autre, tandis que si vous avez un mauvais contrôle de la gâchette, il peut déplacer votre tir de six à 12 pouces de la cible. C’est beaucoup plus grave.

Plus que tout, le tir à sec fonctionne sur le contrôle de la gâchette. Alors que tirer à balles réelles montrera des problèmes de déclenchement, il est plus facile de les voir lors d’un tir à sec. En effet, lors d’un tir à sec, nos erreurs ne sont pas masquées par le recul du canon. Si nous prêtons attention à l’image de visée tout en appuyant sur la détente, nous pouvons facilement voir où va la bouche de notre arme, indiquant nos problèmes de contrôle de la détente. Regarder les vues tout en appuyant sur la gâchette en tir à sec nous permet de voir nos erreurs.

Le diagramme ci-dessus montre les problèmes courants de contrôle de la gâchette pour les droitiers. Les mêmes problèmes existent pour les tireurs gauchers, mais se manifestent par des tirs allant du côté opposé du tableau.

L’un des problèmes du tir à sec est qu’il faut armer le pistolet ou crémaillère entre chaque tir. Sans le gaz en expansion du tir pour faire fonctionner le pistolet, cela doit être fait manuellement. Ainsi, le feu à sec ne sera jamais le même que le feu ordinaire et constitue un substitut relativement médiocre au tir rapide, mais cela n’élimine pas l’utilité du feu à sec en tant que moyen de pratique précieux.

Quand j’ai commencé ma pratique du tir à sec, j’ai eu un grave problème avec la gâchette. Ce n’était pas visible quand je tournais, sauf que la plupart de mes coups finissaient bas et vers la gauche, mais c’était à feu sec ou quand quelqu’un chargeait au hasard un capuchon dans mon chargeur. Pourtant, lorsque je faisais des exercices de tir à sec, la bouche du canon est descendue vers la gauche, montrant que j’appuyais sur la détente.

Il est beaucoup plus facile de voir quand il y a un viseur laser attaché au pistolet. J’ai installé des viseurs laser sur toutes les armes que j’utilise régulièrement à cause de ma mauvaise vue. Si je porte les mauvaises lunettes, je ne vois pas assez le guidon du pistolet pour viser correctement, donc même si je m’entraîne avec les viseurs en fer, j’ai aussi des viseurs laser. À tout le moins, ils sont utiles pour la pratique du tir à sec.

Tout comme pour le tir normal, une cible est nécessaire pour la pratique du tir à sec. Il n’est pas nécessaire que ce soit une cible dans le mille, car vous ne marquerez pas vos tirs. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser n’importe quoi dans votre maison comme cible. J’aime varier mes cibles, sélectionner des objets accrochés au mur ou assis sur des tables. Cette variété ressemble un peu plus à une situation réelle de tir réel et m’oblige à traiter chaque tir comme un tir individuel, plutôt que de simplement pointer mon arme sur une cible et d’appuyer sur la gâchette à plusieurs reprises.

Exercices de tir à sec

Il existe plusieurs exercices de tir à sec que vous pouvez utiliser pour vous entraîner et améliorer vos capacités.

  • Tir régulier – Au minimum, vous devriez faire du tir à sec chaque semaine si vous ne pouvez pas le faire tous les jours. Prendre le temps de viser et d’appuyer 20 fois sur la gâchette tout en regardant votre image de visée contribuera grandement à maintenir vos compétences.
  • Dessiner et tirer – L’idée est de voir à quelle vitesse vous pouvez dégainer votre arme, obtenir une bonne image de visée et appuyer sur la gâchette. C’est beaucoup plus sûr que de tirer sur un stand de tir (ce que la plupart des stands ne permettent pas), car il n’y a aucun risque de se tirer une balle dans la jambe.
  • Cibles multiples – C’est ce à quoi je faisais allusion auparavant lorsque je parlais de choisir diverses cibles dans la maison. L’utilisation de plusieurs cibles ressemble plus à un véritable événement de tir réel, dans la mesure où de vrais adversaires se déplacent.
  • Bouger pendant le tir – Dans une situation réelle de tir réel, vous devez vous déplacer pour que votre attaquant ait plus de difficulté à vous frapper. C’est une compétence que nous ne pouvons pas pratiquer dans la gamme, car nous devons nous tenir au même endroit. Il est beaucoup plus difficile de tirer avec précision tout en se déplaçant.
  • Prise de vue depuis différentes positions – Je m’en fiche si vous parlez d’être assis sur une chaise ou allongé sur le sol. Il est beaucoup plus difficile de tirer et de tirer lorsque vous n’êtes pas debout comme si vous étiez sur le champ de tir. Non seulement il est plus difficile de dégainer votre arme, mais il est également plus difficile d’obtenir une bonne image de visée lorsque la cible n’est pas juste devant vous.
  • Tir rapide – Bien que vous ne puissiez pas effectuer plusieurs tirs lors d’un tir à sec, vous pouvez travailler à ce que le premier tir soit aussi rapide que possible. Cela vous évitera une étape majeure dans le processus de tir rapide lorsque vous arriverez au champ de tir.

Utilisation de systèmes laser

Il existe quelques entreprises différentes qui ont mis au point des systèmes de tir à sec au laser. Ceux-ci utilisent soit un viseur laser sur le pistolet, soit un laser inséré dans le canon, un peu comme ce qui est utilisé pour viser un pistolet. Le système garde une trace des tirs, marquant là où ils ont touché la cible. Selon le système, il peut montrer exactement où les tirs ont touché la cible réelle. Certains fonctionnent même en conjonction avec votre téléphone portable.

Bien que je n’aie aucun de ces systèmes, je vois un avantage certain à les utiliser. Plus que tout, ils empêcheraient n’importe lequel d’entre nous de tricher, se disant que nous avions fait mieux que nous avions tiré. Étant donné que le système marque là où le tir a touché, nous ne pouvons pas prétendre frapper dans le mille lorsque nous avons appuyé sur la gâchette. Je peux voir où ce serait un réel avantage.

Exercices d’armes à feu

La pratique du tir à sec n’est pas seulement pour pratiquer le tir; il peut également être utilisé pour d’autres compétences liées aux armes à feu. Nous appelons des exercices d’arme à feu parce qu’ils impliquent de travailler avec une arme à feu, même s’il ne s’agit pas d’exercices de tir. Les pratiquer peut vous aider à vous assurer que vous êtes prêt à gagner la bataille, pas seulement à tirer avec votre arme.

L’un des avantages de ces exercices est qu’ils peuvent être effectués à tout moment. C’est bien mieux de les faire tout en faisant d’autres choses pour que votre esprit soit au moins partiellement occupé par d’autres activités. Les exercices d’armes à feu, en regardant la télévision ou simplement en marchant dans votre maison, sont excellents, car ils vous permettent de développer la mémoire musculaire nécessaire pour que vous puissiez faire ces choses pour de vrai, dans un échange de tirs, sans avoir à vous concentrer sur elles.

  • Changements de chargeur – C’est probablement l’exercice d’arme à feu le plus courant et le plus utile que vous puissiez faire. Si vous êtes déjà impliqué dans un échange de tirs qui dure plus de quelques coups, vous devrez remplacer votre chargeur au milieu du combat. Un adversaire pourrait voir cela comme une opportunité de vous tirer dessus pendant que vous rechargez. Pourtant, avec de la pratique, vous pouvez changer un magazine en une seconde. C’est une chose idéale à pratiquer en regardant la télévision.
  • Dégagement de bourrage – L’ancienne combinaison de crémaillère et de feu est quelque chose que nous devons tous faire rapidement, surtout si notre arme se bloque lors d’un échange de tirs. Encore une fois, il peut être pratiqué à tout moment, par exemple en regardant la télévision.
  • Changements d’arme – Certains types de compétition tactique incluent le changement d’arme et le tir avec plus d’un type d’arme. Cela vient du combat, où une telle action peut être nécessaire. Bien que peu d’entre nous portent plus d’une arme à la fois, nous pourrions nous retrouver dans la position d’en prendre deux ou plus dans une situation de survie. Pouvoir passer de l’un à l’autre rapidement, sans avoir à y penser, est inestimable.
  • Dégagement de bâtiments – Nous marchons tout le temps dans nos maisons et autres bâtiments, sans y penser. Pourtant, il n’est pas plus difficile de traverser l’un de ces bâtiments, en réfléchissant à la manière dont nous pourrions nettoyer le bâtiment, même si nous ne le faisons pas.
  • Planifier une défense – En parlant de nettoyer un bâtiment, un exercice similaire que nous devrions tous entreprendre consiste à planifier ce que nous ferions si un tireur entre dans un bâtiment où nous nous trouvons, que ce soit notre bureau, un restaurant ou un magasin. Où pourriez-vous sortir? Comment pouvez-vous vous déplacer pour obtenir un tir net ? Quelle couverture ou dissimulation est disponible? Comment pouvez-vous les vaincre sans vous mettre en danger ou mettre les autres en danger ?

Une vraie pratique à la maison

Enfin, j’augmente ma pratique du tir à sec avec des tirs précis dans mon jardin. Comme j’habite en ville, je ne peux tirer aucun de mes pistolets ici sur ma propriété. En plus, ce serait dangereux. Malgré tout, je peux tirer avec un pistolet à air comprimé sans être harcelé par les autorités. Bien que tirer avec un pistolet à air comprimé ne soit pas la même chose que tirer avec une arme à feu standard qui utilise de la poudre à canon, les mêmes principes fondamentaux de tir s’appliquent au tir au pistolet à air comprimé, comme s’applique au tir de tout autre type de pistolet.

Pour ajouter un défi au tir avec ce pistolet à air comprimé, je tire généralement sur des rats, des souris ou des cafards… oui, des cafards. Mon chien n’aime pas ces parasites sur notre propriété, il a donc tendance à les chasser. Pour échapper au chien, ces trois types de bestioles finissent par se diriger vers les hauteurs, où mon chien ne peut pas les attraper. Pour qu’elle arrête d’aboyer, je dois leur tirer dessus.

C’est d’ailleurs ce qui m’a donné l’idée de m’entraîner avec un pistolet à air comprimé. Je suppose que si je peux tirer sur un cafard avec un pistolet à air comprimé, je m’en sors plutôt bien. Puisque la pratique est la pratique, cela se traduit par le tir que je fais avec mes autres armes de poing, ce qui m’aide à rester dans la pratique, si jamais j’avais besoin de le faire pour de vrai.

Oh, et les plombs pour le pistolet à air comprimé sont toujours disponibles et vendus à un prix raisonnable.

★★★★★

Équipe survivaliste

Équipe survivaliste

Nous sommes une équipe de survivalistes aguerris et passionnés. Nous vous proposons des articles quotidiens pour pouvoir partager ensemble notre passion du survivalisme, nos tutos et nos meilleurs conseils. Sur ce site, nous parlons d'armes, de défense de son territoire et de sa personne, de nature, de santé, d'autonomie, et de tout ce qu'il vous faut pour apprendre à survivre et "rester en vie".

Articles liés