Catégories
Apprendre et survivre

Rapport de gamme: Browning BAR Mk3 en .243

(Suite de la partie 1.)

Le premier nettoyage

Environ une semaine plus tard, le garde de la bouche est arrivé et je me suis installé pour nettoyer l'arme.

Il y avait encore plus de composé antirouille dans le canon et sur les autres pièces en acier que j'avais initialement remarqué. L'alésage a nécessité un lavage intensif en utilisant du kérosène comme solvant avant qu'un patch en ressorte enfin propre. Au cours du processus, j'ai renversé ma bouteille de kérosène sur la table de la cuisine, remplissant la pièce de fumées. Cela a créé une scène dramatique qui a perturbé la tranquillité domestique pendant un certain temps. Heureusement, la finition de la table n'a pas été endommagée et l'harmonie a finalement été rétablie.

Lors du nettoyage, certains détails sont apparus qui m'avaient auparavant échappé. J'ai noté que les pattes derrière la chambre qui engagent le boulon sont très robustes et suggèrent la probabilité d'un verrouillage solide et cohérent.

Le récepteur en aluminium a des sièges en acier encastrés à l'intérieur de son dessus afin d'ancrer les vis pour l'optique. C'était rassurant puisque j'avais précédemment dénudé l'un des trous de montage optique du récepteur en aluminium de mon Ruger 10/22.

Le récepteur nécessitait moins de nettoyage que le canon, car il n'était pas nécessaire de recouvrir l'aluminium d'un composé antirouille. Le boulon, par contre, nécessitait une bonne quantité d'huile de coude avec un chiffon au kérosène et un cure-dent en laiton.

La couronne en retrait du canon est plus anguleuse que ce à quoi je m'attendais, mais il semblait que cela ferait un bon travail de protection des rayures. Le bleuissement sur le canon est satisfaisant pour quelqu'un qui a grandi en supposant que le bleuissement était la seule finition appropriée pour les parties métalliques externes d'une arme à feu. Le bleuissement sur la BAR est attrayant, mais pas tout à fait le bleu / noir riche, brillant, apparemment presque translucide de l'A5 de mon père.

J'ai été intéressé de noter que le magazine est fabriqué en Italie, car le fusil est fabriqué en Belgique et assemblé au Portugal.

Environ une semaine plus tard, la lunette est arrivée. En ouvrant la boîte, j'ai été déçu de découvrir que Leupold avait accidentellement envoyé une base à dégagement rapide plutôt que des anneaux. J'ai donc commandé un ensemble d'anneaux d'Amazon qui fonctionnerait avec le rail Picatinny que j'avais précédemment commandé.

Environ une semaine plus tard, les anneaux sont arrivés d'Amazon. Presque exactement trois semaines jour pour jour après avoir récupéré le fusil de mon FFL, j'avais enfin tout ce dont j'avais besoin pour tirer.

Montage de la lunette

https://survivalblog.com/ "width =" 150 "height =" 53 "srcset =" https://www.resterenvie.com/wp-content/uploads/2020/10/1603871192_460_Rapport-de-gamme-Browning-BAR-Mk3-en-.243.jpg 150w, https: / /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/10/BAR_Scope_Rail-300x105.jpg 300w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/10/BAR_Scope_Rail-768x270.jpg 768w, https: / /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/10/BAR_Scope_Rail-1024x360.jpg 1024w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/10/BAR_Scope_Rail-711x250.jpg 711w, https: / /survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/10/BAR_Scope_Rail-990x350.jpg 990w, https://survivalblog.com/wp-content/uploads/2020/10/BAR_Scope_Rail-600x211.jpg 600w "tailles =" (largeur max: 150px) 100vw, 150px "/> Les vis de remplissage sur le dessus du récepteur étaient extrêmement difficiles à retirer. J'ai cassé les deux premiers tournevis que j'ai utilisés en essayant de les desserrer. Plusieurs tournevis plus robustes étaient juste un peu trop gros pour s'adapter aux petites fentes sur les têtes de vis. Enfin, j'ai trouvé un tournevis qui était à la fois assez petit pour monter les fentes et suffisamment solide pour tourner les vis. Je commençais à me demander si je devrais apporter le fusil à un armurier juste pour faire enlever les vis de remplissage.</p>
<p><img class=

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *