Catégories
Apprendre et survivre

"… qui ont mangé des pains étaient environ cinq mille hommes."

«Et il sortit de là, et vint dans son pays; et ses disciples le suivent.

Et quand le jour du sabbat fut venu, il commença à enseigner dans la synagogue; et beaucoup l'entendant furent étonnés, disant: D'où cet homme a-t-il ces choses? et quelle sagesse est-ce qui lui a été donné, pour que même de telles œuvres puissantes soient accomplies par ses mains?

N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Juda et de Simon? et ses sœurs ne sont-elles pas ici avec nous? Et ils étaient offensés contre lui.

Mais Jésus leur dit: Un prophète n'est pas sans honneur, mais dans son propre pays, parmi ses parents et dans sa propre maison.

Et il ne pouvait y faire aucun travail puissant, sauf qu'il a imposé ses mains sur quelques malades et les a guéris.

Et il s'est étonné de leur incrédulité. Et il a fait le tour des villages, enseignant.

Et il lui appela les douze, et se mit à les envoyer par deux et deux; et leur a donné le pouvoir sur les esprits impurs;

Et leur a ordonné de ne rien prendre pour leur voyage, sauf un bâton; pas de sac, pas de pain, pas d'argent dans leur bourse:

Mais soyez chaussés de sandales; et ne pas mettre deux couches.

Et il leur dit: En quel lieu où vous entrez dans une maison, restez-y jusqu'à ce que vous quittiez ce lieu.

Et quiconque ne vous recevra pas et ne vous écoutera pas, quand vous partirez de là, secouez la poussière sous vos pieds pour un témoignage contre eux. En vérité, je vous le dis, ce sera plus tolérable pour Sodome et Gomorrha au jour du jugement que pour cette ville.

Et ils sont sortis et ont prêché que les hommes devraient se repentir.

Et ils chassèrent beaucoup de démons, et oignirent d'huile beaucoup de malades, et les guérirent.

Et le roi Hérode entendit parler de lui; (car son nom a été répandu à l'étranger 🙂 et il a dit, que Jean-Baptiste était ressuscité des morts, et par conséquent des œuvres puissantes se manifestent en lui.

D'autres ont dit, que c'est Elias. Et d'autres ont dit, que c'est un prophète, ou comme l'un des prophètes.

Mais quand Hérode en a entendu parler, il a dit: C'est Jean que j'ai décapité: il est ressuscité des morts.

Car Hérode lui-même avait envoyé et saisi Jean, et l’avait lié en prison à cause d’Hérodias, la femme de son frère Philippe, car il l’avait épousée.

Car Jean avait dit à Hérode: Il n'est pas permis pour toi d'avoir la femme de ton frère.

C'est pourquoi Hérodias s'était disputé contre lui, et l'aurait tué; mais elle ne pouvait pas:

Car Hérode craignait Jean, sachant qu'il était un homme juste et saint, et l'observait; et quand il l'entendit, il fit beaucoup de choses et l'entendit avec joie.

Et quand un jour convenable fut venu, Hérode, le jour de son anniversaire, fit un souper à ses seigneurs, hauts capitaines et principaux domaines de Galilée;

Et quand la fille du dit Hérodias entra, et dansa, et plut à Hérode et à ceux qui étaient assis avec lui, le roi dit à la jeune fille: Demande-moi tout ce que tu veux, et je te le donnerai.

Et il lui jura: Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai à la moitié de mon royaume.

Et elle sortit et dit à sa mère: Que demanderai-je? Et elle a dit: La tête de Jean-Baptiste.

Et elle vint aussitôt avec hâte vers le roi, et demanda, en disant: Je veux que tu me donnes peu à peu dans un chargeur la tête de Jean-Baptiste.

Et le roi était extrêmement désolé; cependant, pour son serment, et pour eux qui étaient avec lui, il ne la rejetterait pas.

Et aussitôt le roi envoya un bourreau, et ordonna d'amener sa tête; et il alla le décapiter dans la prison,

Et a apporté sa tête dans un chargeur, et l'a donné à la demoiselle: et la demoiselle l'a donné à sa mère.

Et quand ses disciples apprirent cela, ils vinrent et prirent son cadavre et le déposèrent dans un tombeau.

Et les apôtres se rassemblèrent auprès de Jésus et lui racontèrent toutes choses, ce qu'ils avaient fait et ce qu'ils avaient enseigné.

Et il leur dit: Venez vous-mêmes dans un endroit désertique, et reposez-vous un peu; car il y en avait beaucoup qui allaient et venaient, et ils n'avaient pas le loisir de manger.

Et ils sont partis en privé dans un endroit désertique.

Et le peuple les vit partir, et beaucoup le connurent, et y coururent à pied hors de toutes les villes, les dépassèrent et vinrent ensemble vers lui.

Et Jésus, quand il est sorti, a vu beaucoup de gens, et a été ému de compassion envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis n'ayant pas de berger: et il a commencé à leur enseigner beaucoup de choses.

Et quand la journée fut maintenant bien passée, ses disciples vinrent vers lui, et lui dirent: C'est un endroit désert, et maintenant le temps est bien passé:

Renvoyez-les, afin qu'ils puissent aller dans le pays alentour et dans les villages, et s'acheter du pain, car ils n'ont rien à manger.

Il répondit et leur dit: Donnez-leur à manger. Et ils lui dirent: Allons-nous acheter deux cents deniers de pain et leur donner à manger?

Il leur dit: Combien avez-vous de pains? allez voir. Et quand ils ont su, ils ont dit: Cinq et deux poissons.

Et il leur ordonna de faire asseoir tous par compagnies sur l'herbe verte.

Et ils se sont assis par rangs, par centaines et par cinquantaine.

Et quand il eut pris les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux vers le ciel, et bénit, et rompit les pains, et les donna à ses disciples pour qu'ils les mettent devant eux; et les deux poissons se partagèrent entre eux tous.

Et ils ont tous mangé et ont été rassasiés.

Et ils prirent douze paniers pleins de fragments et de poissons.

Et ceux qui mangeaient des pains étaient environ cinq mille hommes.»- Marc 6: 1-44 (KJV)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *