Catégories
Apprendre et survivre

Ne vous battez pas depuis votre porche

«Ne vous battez pas depuis votre porche». Qu'est-ce que cela veut dire de toute façon?

Un commentaire récent de MSB (en référence aux événements actuels – émeutes BLM / marxistes, pillages, attaques contre des civils américains et leurs biens, et tactiques générales CW2) lit, «Ne vous battez pas depuis votre porche, défendez OUI. Ne restez pas devant les éléphants en furie, vous serez piétiné en prison. "

Une réaction à cela pourrait être… «Je suis sûr de ne pas les laisser s'approcher suffisamment avec un molotov pour mettre le feu à la maison. Défendre ma famille pourrait signifier avoir à défendre ma cause devant ces 12 jurés effrayés, mais au moins mes enfants seront en sécurité.

D'autres peuvent avoir des réflexions supplémentaires concernant «se battre depuis votre porche».

CECI NE VEUT PAS CRÉER DE L'ANIMOSITÉ PARMI LES COMMENTATEURS DE MSB SUR CE SUJET – simplement parce que j'ai cité certains d'entre vous et que beaucoup ont des opinions divergentes. C'est plutôt un sujet à discuter / argumenter – parmi des adultes sensés – tout en considérant «et si» alors que nous continuons à regarder la révolution marxiste se dérouler…

Dennis, un LEO à la retraite, a déclaré ceci:


Réflexions de «Dennis»:

C’est une question que tout le monde devrait se poser le plus tôt possible.

«Ne vous battez pas depuis votre porche» est un conseil diffusé sur Internet.

Cela peut avoir de nombreuses interprétations, parfois de bons conseils, parfois pas si bons. Je partagerai mes propres pensées personnelles.

Quelle est votre situation? La menace est-elle locale ou à des kilomètres? Êtes-vous la cible ou votre quartier est-il la cible? La grande ville est-elle à quelques kilomètres de là où l'attaque a lieu ou à trois rues de chez vous? Chargez-vous votre pick-up et parcourez cinquante miles pour «rejoindre le combat» dans une zone dont vous ne savez rien de la topographie / géographie ou de qui que ce soit de chaque côté du combat?

Je vais partager quelques scénarios possibles qui pourraient s'appliquer à moi et à ma situation.

Un groupe organisé de centaines de personnes a causé d'énormes dégâts au siège du comté à trente miles de là. Incendies, pillages, agressions contre les citoyens. Ils décident de sortir à la campagne pour intimider les gens des collines. On dit qu'ils ont choisi ma route, une route de gravier de six milles de long, peut-être dix familles à plein temps qui y vivent, se désintégrant en sentiers à quatre roues où se termine le gravier.

Que devrais-je faire? Attendre d'être sûr de leurs intentions? Rassembler les voisins pour rencontrer les «manifestants» à l'intersection avec la route rurale pavée pour empêcher leur entrée dans notre domaine?

Disons que nous attendons de voir ce qu'ils font. Ils semblent marcher «pacifiquement» alors qu'ils
passez par les quatre premières propriétés. À part lancer des insultes et faire beaucoup de bruit, ils n’ont causé aucun dommage ni blessé qui que ce soit. Mon téléphone sonne… .un voisin effréné crie sur la ligne «ils brûlent ma grange !!!».

Qu'est ce que je ferais? Personnellement… .. Je viendrais en courant… armé et prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter la menace. Je m'attendrais à ce que mes voisins fassent de même. Je ne me bats pas depuis mon porche.

Supposons qu'ils avancent sur la route, se rapprochent de ma ferme, laissant la grange des voisins brûler, avant que je puisse me battre? Dois-je me retirer chez moi …… ou commencer à leur donner des raisons, sur-le-champ, de ne pas continuer leur progression?

«WROL» (sans État de droit) approche à grands pas.

Certains diront que c'est déjà là, en particulier dans certaines villes / États dirigés par des démocrates. Si les lois étaient appliquées de manière égale et équitable, les gens qui entamaient un combat seraient poursuivis, ceux qui se protégeaient seraient protégés contre les poursuites (persécution?).

Témoin le couple de Saint-Louis qui brandissait leurs armes, littéralement du «porche de leur maison» alors que des «manifestants», avec une histoire de violence, s'approchaient de leur maison, traversant leur pelouse. Le procureur démocrate les a inculpés, même si les armes étaient légales, leurs actions justifiées, et a refusé d'accuser les «manifestants» qui avaient enfreint plusieurs lois juste pour être là où ils étaient confrontés. C'est "WROL". Heureusement, le gouverneur républicain a dirigé le procureur de district local.

Aurait-il été préférable que les habitants du quartier se soient confrontés à la foule à l'entrée de la communauté pour les y arrêter?

En vertu de l’état de droit, nous ne devrions pas avoir à prendre ces décisions. La police serait autorisée à appliquer la loi de manière égale contre tous. Nous sommes bien au-delà de cela maintenant. Intentionnellement, je crois, parce que certaines personnes en position d'autorité, veulent, peut-être même ont besoin, de l'anarchie et du chaos pour atteindre leurs objectifs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *