Catégories
Apprendre et survivre

"… Ne crains rien, ne sois pas consterné …"

"Et le Seigneur dit à Josué: Ne crains pas, et ne t'effraie pas. Prends tout le peuple de guerre avec toi, et lève-toi, monte vers Aï. Vois, j'ai livré entre tes mains le roi d'Aï, son peuple et sa ville, et sa terre:

Et tu feras à Aï et à son roi comme tu as fait à Jéricho et à son roi; seulement le butin de celui-ci, et son bétail, vous vous prendrez pour proie: jetez-vous une embuscade pour la ville derrière elle.

Josué se leva, ainsi que tout le peuple de la guerre, pour monter contre Aï; et Josué choisit trente mille hommes vaillants et les renvoya de nuit.

Et il leur commanda, disant: Voici, vous vous tiendrez en attente contre la ville, même derrière la ville: n'allez pas très loin de la ville, mais soyez tous prêts:

Et moi, et tout le peuple qui est avec moi, m'approcherai de la ville; et il arrivera, quand ils sortiront contre nous, comme au premier, que nous fuirons devant eux,

Car ils sortiront après nous) jusqu'à ce que nous les ayons tirés de la ville; car ils diront: Ils fuient devant nous, comme au premier: c'est pourquoi nous fuirons devant eux.

Alors vous vous lèverez de l'embuscade et vous emparerez de la ville. Seigneur votre Dieu le livrera entre vos mains.

Et ce sera, quand vous aurez pris la ville, que vous mettrez le feu à la ville: selon le commandement du Seigneur vous le ferez. Vous voyez, je vous l'ai commandé.

Josué les envoya donc, et ils allèrent se coucher en embuscade et demeurèrent entre Béthel et Aï, du côté ouest d'Aï; mais Josué logea cette nuit-là parmi le peuple.

Et Josué se leva de bon matin, compta le peuple et monta, lui et les anciens d'Israël, devant le peuple à Aï.

Et tout le peuple, même les gens de guerre qui étaient avec lui, montèrent, s'approchèrent, vinrent devant la ville et campèrent du côté nord d'Ai: il y avait maintenant une vallée entre eux et Ai.

Et il a pris environ cinq mille hommes et les a mis en embuscade entre Béthel et Aï, du côté ouest de la ville.

Et quand ils eurent mis le peuple, même toute l'armée qui était au nord de la ville, et leurs fidèles en attente à l'ouest de la ville, Josué se rendit cette nuit-là au milieu de la vallée.

Et il arriva, lorsque le roi d'Aï le vit, qu'ils se hâtèrent et se levèrent tôt, et les hommes de la ville sortirent contre Israël pour combattre, lui et tout son peuple, à un moment fixé, devant la plaine; mais il ne savait pas qu'il y avait des mensonges en embuscade contre lui derrière la ville.

Et Josué et tout Israël firent comme s'ils étaient battus devant eux, et s'enfuirent par le chemin du désert.

Et tout le peuple qui était à Ai fut appelé à les poursuivre. Ils poursuivirent Josué et furent éloignés de la ville.

Et il ne restait aucun homme à Aï ou à Béthel, qui ne sortît pas après Israël; et ils laissèrent la ville ouverte et poursuivirent Israël.

Et le Seigneur dit à Josué: Étends la lance qui est entre tes mains vers Ai; car je le livrerai entre tes mains. Et Josué tendit la lance qu'il avait dans sa main vers la ville.

Et l'embuscade se leva rapidement hors de leur place, et ils coururent dès qu'il tendit la main; et ils entrèrent dans la ville, et la prirent, et se hâtèrent et mirent le feu à la ville.

Et quand les hommes d'Aï regardèrent derrière eux, ils virent, et voici, la fumée de la ville montait au ciel, et ils n'avaient aucun pouvoir de fuir de cette façon ou de cette façon: et le peuple qui s'enfuit dans le désert se retourna. sur les poursuivants.

Et quand Josué et tout Israël virent que l'embuscade avait pris la ville et que la fumée de la ville montait, ils se retournèrent de nouveau et tuèrent les hommes d'Aï.

Et l'autre sortit de la ville contre eux; ils étaient donc au milieu d'Israël, certains de ce côté-ci et d'autres de ce côté-là: et ils les frappèrent, de sorte qu'ils ne laissèrent aucun d'eux rester ou s'échapper. – Josué 8: 1-22 (KJV)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *