Catégories
Apprendre et survivre

Désapprobation de Trump – Des chances électorales en péril?

À quel point Donald Trump est-il impopulaire?

Les sondages de désapprobation de Donald Trump tournent actuellement autour de 56%, fin juin.

Un total de sondages effectués depuis début mai indiquent deux mois de désapprobation croissante, comme le montre le graphique ci-dessus extrait de projects.fivethirtyeight.com.

Je reste au top de plusieurs podcasts très populaires et je peux vous assurer que beaucoup à droite sont contrariés par Trump à ce stade. Alors que les attaques dominantes en cours et de plus en plus intenses font des ravages, beaucoup commencent à craindre que sa réélection ne soit en péril en novembre.

Il se trouve que j'en fais partie. Je crois sincèrement qu'il a des ennuis. Et il peut être trop tard pour inverser la tendance pour un certain nombre de raisons.

La promotion MSM de Covid Round # 2 est en bonne voie. D'autres fermetures et restrictions pourraient se produire dans notre avenir – écrasant davantage l'économie (dé) américaine. Cela augurerait TRÈS BIEN de l'opposition de Trump (c'est pourquoi ils en font la promotion).

Il y a quelques semaines, j'ai écrit, «Cela va devenir réel dans la soirée du 3 novembre 2020 au moment du dépouillement des votes. Jour d'élection. Il y aura BEAUCOUP de gens très mécontents le matin du 4 novembre. »

Je voulais dire que quel que soit le résultat, ce sera potentiellement «mauvais» compte tenu de notre répartition et de notre division sociétales actuelles. Mais à mon avis, si «la droite» ne réussit pas à remporter la victoire, cette nation est finie. Et si le Sénat est également perdu (ce qu'il peut), la transition se fera assez rapidement.

En ce moment, mon instinct me dit que c'est une possibilité probable. Et ton intestin?

Signes que Trump est en difficulté

J'ai coupé quelques gros titres de ce matin:

NOONAN: La semaine du sud pour Trump…
CARVILLE: AUCUNE CHANCE DE RÉÉLECTION…
FOXNEWS POLL: BIDEN LEADS AU TEXAS!
La popularité affaiblie du président fait chuter les candidats républicains…
De Bolton à Mattis, le président affronte des aides devenus adversaires…

Et ce n’est pas tout. Je le vois partout. Rapports de diminution du soutien, ou du moins de frustration.

Les sondages indiquent sa désapprobation. Mais pourquoi?

Il y aura toujours un gros morceau qui désapprouvera quelle que soit la personne au bureau (parce que ce ne sont que des démos ou des republics hard-core. Et ils désapprouveront toujours "l'autre côté". Mais cette fois, c'est plus profond que cela .

Il y a ceux qui ont voté pour Trump qui ne le feront peut-être pas cette fois-ci. Ils resteront soit totalement exclus (le scénario le plus probable), soit voteront dans l'autre sens. Quoi qu'il en soit, c'est mauvais pour les chances de réélection de Trump.

La participation au récent rassemblement de Tulsa a été un désastre pour Trump, compte tenu de la comparaison avec ses chiffres du rassemblement pré-Covid qui a attiré des dizaines de milliers. Cette fois, je crois qu'il y avait environ 6 000 personnes présentes. Certes, Biden pourrait peut-être en tirer cent ou deux par une bonne journée s'il les payait, mais l'homme orange n'a pas l'air bien à cet égard …

Je crois qu'il a de très mauvais conseillers autour de lui. Il a sûrement un certain nombre d '«ennemis à l'intérieur». Nul doute que le fait d'être dans le cocon présidentiel l'isole de la réalité (comme n'importe quel président). Vous savez seulement ce qui vous est signalé. Il semble qu’il ait perdu le contact avec la rue et nos principales préoccupations.

Une prise de contrôle marxiste en novembre

Les émeutes. Les marxistes BLM / Antifa détruisant des statues et notre nation. La dernière fois que j'ai vérifié, le BLM était à 62% d'approbation parmi les Américains – de loin supérieur à n'importe quel président ou parti politique. Qu'est-ce que ça vous dit?

Qu'est-ce que Trump a fait pour arrêter ces communistes? Réponse: rien. Tous parlent. Personne n'est arrêté et accusé d'un crime alors que le déchaînement se poursuit.

Retirez le financement du mouvement policier. Cela semble fou. Mais c'est populaire. Trump a-t-il fait quelque chose pour freiner ce mouvement? Non.

Trump a l'air faible en ce moment. Comme s'il avait traversé un combat de 10 rounds et vacillé sur les cordes. Qui ne le ferait pas? Regardez ce qu'il a traversé depuis novembre 2016. Qui pourrait s'en sortir ??

Maintenant, j'entends que ses conseillers lui disent de revenir sur l'immigration illégale et les questions frontalières pour la prochaine élection / plate-forme. Quoi? Ce n'est pas ce qui préoccupe la plupart des Américains aujourd'hui… Ce sont les émeutes. Antifa / BLM. Covid. Économie écrasée. Les Américains ont peur et ne se sentent plus aussi en sécurité. S'il recommence à battre le tambour sur des illégaux (ce qui était un problème de campagne intelligent en 2016), ce sera le clou dans le cercueil.

Il a besoin de se réveiller aux préoccupations de l'Amérique et de FAIRE QUELQUE CHOSE au lieu de parler.

Il vaut mieux commencer à se préparer à une perte

À ce rythme, Biden va gagner. Coûte que coûte. Comme vous le savez bien, il souffre de démence et a subi plusieurs AVC. C'est un coquillage (triste à dire). Son VP sera le président. Plus important encore, les pouvoirs en place qui ont attaqué Trump et tous les conservateurs au cours des trois dernières années et demie seront «tout compris». Et si vous vous penchez «à droite», vos «droits» vont être écrasés (en particulier vos 1er et 2e). Il vaut donc mieux y penser.

Vous aurez techniquement jusqu'à l'inauguration le 20 janvier lorsque la nouvelle structure de puissance prendra le relais. Ensuite, tous les paris sont désactivés. Si le Sénat est tenu, cela mettra probablement fin à certaines des pires lois. Mais je ne retiens pas mon souffle sur celui-là. Pourquoi? Parce que nous pourrions perdre le Sénat. Ou même si nous ne le faisons pas, la plupart des politiciens de la république d'aujourd'hui sont des mauviettes sans vrilles – plumant leurs nids.

Ordres exécutifs. Bien sûr, les deux parties l'ont en place. Mais imaginez un chef de gouvernement marxiste?

Un coup de balai. Cela pourrait arriver. Chambre / Sénat / Président. Si c'est le cas, faites attention ci-dessous. La vitesse à laquelle le «changement» a lieu sera dramatique et sévère.

Nous avons encore quatre mois avant novembre. Regardez ce qui s'est déjà produit cette année. C'est fou. J'ai la mauvaise impression qu'il y a plus à nous réserver. Nous vivons une grande bataille pour l’âme de cette nation. En ce moment, il semble que nous nous penchions du côté obscur. Espérons juste que ce n'est pas «Lights Out».

(Lire: Le baril de poudre 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *